Vitaly Malkin
  • Projets
  • Engagements
  • Livres
  • Articles
  • Fr --
    De --
    En --
    FR

Les engagements de Vitaly Malkin

Vitaly Malkin partage son projet d’émancipation, en s’attaquant aux traditions nocives et privatrices de liberté, comme en soutenant des jeunes de tous horizons dans leur accès aux meilleures formations.

Lutter contre les mutilations génitale féminines

Déjouer une pratique ultramajoritaire dans l’un des pays les plus concernés du monde, l’Ethiopie, contrer la relative indifférence des pays occidentaux, tel est le pari de Vitaly Malkin avec sa Fondation Espoir qui lutte contre les mutilations génitales. 

Malgré leurs conséquences cruelles, celles-ci sont encore considérées comme un passeport pour l’acceptation sociale et le mariage. Vitaly Malkin vise à l’émancipation des sociétés et des corps meurtris, abîmés, diminués par ces pratiques. Pour mieux les combattre, il a voulu que la Fondation Espoir ne cesse de donner la parole aux femmes et aux hommes, trop souvent relégués au statut de victimes ou de barbares.

En se confrontant à cette altérité, sans jugement moralisateur, Vitaly Malkin a été amené à s’interroger sur notre rapport plus tolérant à une autre mutilation, la circoncision masculine, qui fera bientôt l’objet d’actions dédiées. Interroger, toujours, les normes sociales dominantes et le poids sous-jacent des religions et de leurs héritages : telle est l’ambition de ce projet.

Chiffres-clés

  • 300 000+ filles et femmes ont été identifiées et traitées dans les régions Afar et Somali 
  • 8 campagnes de sensibilisation ont été menées dans les médias 
  • 700 leaders religieux ont été recrutés et mobilisés dans la lutte

Émanciper les talents ?

L’émancipation, c’est aussi, pour Vitaly Malkin, celle des talents, avec un programme de soutien visant à permettre à de jeunes gens méritants de réaliser leur vocation, dans des domaines variés comme la danse, la musique classique ou encore les échecs. 

Un centre médical rural dans la région d’Oromia, Ethiopie, octobre 2018.

Développer des partenariats locaux : perspectives

Pour émanciper ces sociétés de manière toujours plus massive et efficace, la Fondation Espoir développe un nouveau projet de lutte contre les mutilations génitales féminines directement avec les acteurs associatifs locaux. 

Découvrir
Mutilations génitales féminines - UNICEF/Kate Holt

Agir contre les mutilations génitales féminines : bilan

La Fondation Espoir a choisi d’agir dans les régions les plus touchées du pays le plus concerné d'Afrique, l’Éthiopie, là où l’immense majorité des femmes subissent des mutilations génitales.

Exciseuse traditionnelle

Fondation Espoir : s’engager dans la lutte contre l’excision

Chaque année, quatre millions de filles dans le monde risquent d’être victimes d’une mutilation génitale. Au côté de l’UNICEF, la Fondation Espoir s’est engagée en Éthiopie dans la lutte contre l’excision.

Rejoignez des milliers de libres penseurs

Recevez gratuitement, en avant-première, nos nouvelles publications

Partagez vos réflexions et commentaires avec nous sur Facebook !

Abonnez-vous à la page de Vitaly

2021 -  Mentions légales